Afrique du Nord

La culture tunisienne : le charme du monde méditerranéen

La culture tunisienne est une culture qui regroupe en elle seule les pratiques du monde méditerranéen. Et cela depuis l’aube des temps. Pendant ces 3000 dernières années, la culture tunisienne  a connu le bouleversement, le changement et enfin l’évolution et a donné ce qu’elle est maintenant, une culture riche et fascinante et dont des artistes, poètes et peintres se sont inspiré. 

Les attraits de la culture tunisienne

La gastronomie

La gastronomie est l’un des éléments les plus marquants de la culture tunisienne. Elle est caractérisée par des plats à base d’huile d’olive, de fruits, de légumes, de céréales et enfin de la viande de mouton.

La nourriture de base des tunisiens est le couscou.

C’est un mélange de légume et de viande, accompagné de semoule et cuit dans des pots en céramique. Cette nourriture peut être dégusté avec du jus de fruit, du vin ou de l’eau fraîche. Suivant la coutume, le couscous comme d’autres plats tunisiens se doit d’être tenu et mangé avec la main droite. Par ailleurs, si on veut bien ressentir le parfum des épices qui ornent les plats, la nourriture doit être cuite dans des pots de terre ou d’argile.

La  tradition

La tradition tunisienne est en général dérivé des pratiques et rites musulmans. Dans ce domaine, elle partage beaucoup de point commun avec les Etats maghrébins et arabes. Selon ces pratiques, une fille se doit d’être vierge jusqu’au mariage sous peine de subir le crime d’honneur et de se faire tuée par les membres de sa famille. Dans le but de protéger son honneur, elle est donc excisée dès son plus jeune âge. Quant au garçon, il doit être circoncis dès l’âge de neuf. Cela l’initiera déjà au monde des adultes et prouvera qu’il est un bon croyant. Mise à part ces coutumes, on attribue d’autres pratiques à la culture tunisienne. On cite par exemple le « Ramadan », ou bien le mois du jeûn et de la maitrise de soi. Il existe aussi, le « Aïd el-Adha » ou bien la fête du sacrifice, en commémoration au sacrifice d’Abraham en enfin le « Mouled », pour célébrer  la naissance du Prophète.

Les costumes traditionnels

Les costumes traditionnels tunisiens sont assez complexes tant pour les hommes que pour les femmes. Ils varient en effet des saisons et des évènements. Pendant la saison chaude, hommes et femmes s’habillent en blanc, tandis qu’en hiver, ils se vêtissent de vêtements gris. Au cours des évènements de grande envergure comme le « Ramadan« , les hommes portent des chécha – un habit sans manche accompagné d’un pantalon bouffant, tandis que les femmes mettent des djihab, un vêtement accompagné d’une voile large.

Toutefois, les deux genres enfilent le célèbre caftan, le voisin du kimono japonais. Néanmoins, en temps normal, les femmes se drapent de sefseri, un large tissu qui permet de se couvrir de la tête au pieds. En ce qui concerne les hommes, ils portent le jebba, une tunique et un pantalon simple.

La musique

La musique joue un rôle important dans la culture tunisienne. C’est un élément qui permet de renouer avec nos origines remontant à l’Antiquité, selon un artiste célèbre.

En effet, la musique concentre des notes et des instruments utilisés depuis l’Antiquité. 

Au niveau des instruments, on utilise fréquemment des instruments à cordes et des aérophones. Quant aux notes, elles ont adoptés des éléments turcs, persans et ioniens. Au fur et à mesure que la culture tunisienne s’ouvre au monde occidental, on commence à utiliser les instruments de musique classique comme le piano et le violon

Les architectures

L’architecture est l’un des atouts de la culture tunisienne. La plupart des bâtisses sont des lieux de cultes. Elles sont érigées dans des styles andalous et arabes et sont conçues suivant des techniques en accord avec l’islam. A part les quelques bâtiments datant de la Rome antique, ce sont les édifices musulmans qui abondent la contrée tunisienne. La plus ancienne et la plus importante parmi elle est la mosquée du Barbier , situé en Kairouan. On repère aussi quelques vestiges de l’époque ottoman comme la mosquée d’Ifriqya.

L’influence de la culture tunisienne

La culture tunisienne exerce une influence considérable sur le monde oriental et arabe. Comme preuve, chaque année le pays héberge des foires et festivals auxquels assistent des artistes et businessmen venant de toutes les contrées méditerranéennes. A cela, on cite:

Le Festival du cinéma

Les journées de cinéma de Carthage est le festival les plus connu en Tunisie. Crée en 1966, ce festival de 6 jours met en exergue le cinéma subsaharien et arabe. C’est à la fois un rencontre culturel entre les acteurs arabophones et une occasion pour améliorer davantage le cinéma arabe. Depuis les années 2010, il a été convenu au cours du festival que des éléments innovants seront intégré dans le cinéma oriental comme la présence de scène érotique dans le cinéma ou bien la participation des femmes en tant que personnage principal.

Le Festival du Sahara

C’est un Festival annuel qui a lieu en mois de Décembre et qui est organisé dans la ville de Douz. Ce festival se concentre sur les pratiques des bédouins. Selon cette communauté,

c’est une occasion pour valoriser  les  cultures les plus anciennes de Tunisie.

Plusieurs activités ont lieu au cours de cette cérémonie, on cite par exemple les combats de chameaux, la chasse au sloughi (lièvre) et la course de dromadaires.

Le Festival  théatral

C’est un festival qui accueille les comédiens du monde méditerranéen. Il a lieu tous les deux ans et s’alterne avec le festival cinématographique. Au cours de ce festival, plusieurs pièces en l’honneur des personnages légendaires et historiques du monde méditerranéen sont jouées.

La Foire internationale

A l’instar des festivals culturels, Tunisie abrite aussi des foires de nature économique. Les plus connus sont les suivants :

  • Le festival de porcelaine : C’est un salon d’exposition des produits traditionnels en porcelaine. Il dure quatre jours et attire une foule de visiteurs;
  • Le Salon de l’entreprenariat : C’est un salon qui consiste à réunir les entrepreneurs de l’Orient et à accompagner des jeunes qui désirent se lancer dans le monde du business;
  • Le Tunisia Horeca Expo : C’est une foire visant à étaler des produits au service du Tourisme. Ce salon expose aussi divers équipements utiles pour la restauration et le système hôtelier.

La Domination punique

La culture tunisienne naquit avec découverte de la contrée -800 av J.c par les phéniciens et la fondation de Carthage par ces derniers. En explorant les côtes nord de l’Afrique, les phéniciens ont découverts cette zone assez surprenante et décident d’en faire  un lieu d’escale pour leurs commerces. Depuis, ce peuple sémitique y a  non seulement exporté des marchandises venant de sa patrie mais y a aussi introduit ses cultures. Ces marchands orientaux ont par exemple implanté la création du verre et des métaux. Ils ont aussi appris leurs arts culinaires à base de blé et de viande de mouton aux indigènes.

La Domination greco-romaine

A l’issue des guerres qui opposèrent les carthaginois et les peuples d’Europe, le territoire fut rapidement conquis par les grecs ensuite par les romains. Les grecs y introduisirent le culte de leurs divinités et y fondèrent plusieurs édifices et temples. En plus de leurs langues, ils enseignèrent quelques notions de musique aux indigènes. On connait par exemple la musique ionienne qui fût très célèbre durant la période antique. Quant aux romains, ils y érigèrent des thermes.

L’Influence musulmane

La culture tunisienne fût ensuite influencée par le christianisme.

En effet, au III e siècle de notre ère, Carthage (Tunisie) devient le foyer du christianisme en Orient. D’ailleurs, sous la direction des patriarches et évêques, plusieurs temples païens furent convertis en églises et cathédrales. Cependant, cette époque fût assez vite révolue, puisque la contrée tomba rapidement entre les mains des arabo-musulmans. Ceux-là furent les derniers à apporter une influence considérable sur la zone et ont contribué à ce qu’elle est devenue maintenant : un pays arabophone et musulman.

En somme la culture tunisienne est le point de rencontre des pratiques des la Méditerranée. C’est d’ailleurs le carrefour des cultures occidentales et orientales. Mais aussi un assemblage d’arts culinaires captivants, de musique enivrante, de traditions et rites fascinantes et enfin de trois milles ans d’histoire passionnante.

Montre plus

Mohamed

J'habite Casablanca, la plus belle ville au monde ! Je suis également fière de contribuer aux articles d'Afrique-du-nord.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fermer
Fermer